Césarine : infos sur la césarienne  
Presse      Césarine vous a aidé(e) ? Aidez Césarine !Soutenez l'association      ContactContact     
Association Césarine, césarienne, AVAC
Association Césarine: échange, soutien et information autour de la naissance par césarienne.

Le retour à la maison après une césarienne

Les pertes de sang

Après une césarienne, elles durent en général environ 3 semaines, on conseille souvent d'attendre la fin de cette période pour reprendre des bains ; il en va de même pour la reprise des rapports sexuels.

Les pertes de sang peuvent durer plus longtemps, parfois jusqu'à 2 mois en se tarissant petit à petit. Si vous décelez des signes anormaux comme démangeaisons, brûlures ou mauvaise odeur, contactez votre médecin qui saura vous traiter.

Il ne faut pas hésiter à consulter si des symptômes tels que vomissement, fièvre ou douleur dans un mollet (qui peut être signe de début de phlébite) apparaissent.

La cicatrice

Voir la page de ce site consacrée à la cicatrice de césarienne.

Le tonus musculaire et la rééducation

Le tonus musculaire mis à rude épreuve lors de la grossesse n'est pas avantagé par la césarienne : il met 3 à 5 mois pour se remettre en place. Vous avez droit, en France, à des séances de rééducation post-natale, aussi bien périnéale qu'abdominale. Même si le bébé n'est pas né par voie basse, le périnée a pu être fortement sollicité lors de la grossesse.

Il est important de commencer la rééducation du périnée (ou de vérifier sa tonicité) avant de commencer la rééducation abdominale, sous peine de risquer un prolapsus.

Dès le retour à la maison, il vous faudra limiter les efforts durant les premiers temps. On a coutume de dire qu'il ne faut pas porter de charge plus lourde que le poids de son bébé. Là encore, n'hésitez pas à vous faire aider si possible.

Le reprise du sport peut se faire progressivement au troisième mois : ne forcez pas au début, prenez votre temps.

En 2015, le CNGOF [1] signale qu'"aucun essai randomisé n’a évalué la rééducation périnéale chez des femmes asymptomatiques dans le but de prévenir une incontinence urinaire ou anale à moyen ou long terme. Elle n’est donc pas recommandée (accord professionnel)". Dès lors, le CNGOF préconise la rééducation périnéale uniquement en cas d'incontinence persistante à 3 mois du post-partum (grade A) et signale que la rééducation du post-partum améliore l’incontinence urinaire à court terme (1 an), mais pas à long terme (6–12ans). Le CNGOF signale également que la rééducation du plancher pelvien pour traiter l'incontinence anale est "associée à une prévalence moindre de symptômes d’incontinence anale à court (1 an) (NP3) mais pas à long terme (6 et 12ans) (NP3)".

Le repos

Dans la mesure du possible, faites une sieste tous les jours, en même temps que votre bébé. Allongez-vous régulièrement, profitez des pauses tétée ou biberon pour vous reposer.

La visite post-natale

Cette visite a lieu entre 6 et 8 semaines après l'accouchement. Cette visite est le moment idéal pour poser toutes les questions qui sont survenues depuis votre sortie de la maternité, n'hésitez pas !

Pour celles qui ont subi une césarienne en urgence, cette visite peut être le moment de demander plus précisément pourquoi vous avez eu une césarienne. Cela peut être aussi l'occasion de parler de l'avenir.

La contraception

Les différents moyens de contraception qui existent sont à votre disposition après une césarienne, au même titre que si vous aviez accouché par voie basse. Certaines contraceptions peuvent vous être prescrites dès votre sortie de la maternité, d'autres au cours de votre visite post-natale ou à l'occasion de votre retour de couches. L'idéal est d'en discuter avec votre médecin qui saura vous conseiller pour vous aider à trouver le moyen qui vous est le plus adapté.

On note toutefois que le stérilet est sujet à controverse après une césarienne. Si certains médecins sont réticents au fait de la possible accroche de la cicatrice lors de la pose, d'autres tels Martin Winckler [2] pensent qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter  : demandez l'avis de votre médecin.

Il arrive encore que certains médecins proposent une ligature des trompes à la troisième césarienne (laquelle pouvant être pratiquée en même temps que la césarienne). La ligature des trompes au motif qu'un utérus tri-cicatricel ne pourrait pas supporter une autre grossesse n'est pas obligatoire, ni après une troisième, ni même après davantage de césariennes. Si vous êtes certaine de ne plus souhaiter d'enfant, vous avez la possiblité de choisir cette option. Chaque cas étant particulier, la solidité utérine l'est également et il reste possible pour une femme d'avoir plus de trois césariennes.

Le site ChoisirSaContraception.fr pourra vous éclairer sur la stérilication à visée contraceptive.

L'alimentation

Une alimentation riche en protéines est conseillée afin de récupérer de la grossesse et d'aider à reconstituer votre masse musculaire. Pour celles qui ne mangent pas de viande, vous pouvez demander conseil à un nutritioniste. Conservez une alimentation équilibrée.

Pensez également à boire beaucoup (un litre et demi de liquides : eau, jus, thé, tisanes), voire plus en cas d'allaitement.

Vous serez peut être légèrement anémiée du fait des pertes sanguines liées à l'accouchement. Le médecin pourra vous prescrire un supplément de fer, mais vous pourrez aussi en trouver dans certains aliments tels que le boudin noir, le foie d'agneau, la viande d'autruche, les lentilles ainsi que les fruits secs.

L'aide à domicile

La CAF propose des aides à domicile sur le site mon-enfant.fr

 
Exemple de la CAF de Touraine

Après un accouchement, y compris par césarienne, le retour à la maison peut être difficile. Quelques heures de soutien peuvent vous soulager.

C'est dans cet esprit que la CAF propose des dispostifs d'aide à domicile pour des tâches matérielles (entretien du logement, du linge, des courses, préparation des repas...) ou pour la prise en charge des enfants. Le service consiste en une participation financière, calculée en fonction de votre quotient familial, réglée directement par la CAF au prestataire. Pour plus d'information, contactez votre CAF départementale : elle vous communiquera la liste des services d’aide à domicile partenaires.

Références :
[1] Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Recommandations pour la pratique clinique : Post-Partum - texte complet
X. Deffieux , S. Vieillefosse, S. Billecocq, A. Battut, J. Nizard, B. Coulm, T. Thubert. Rééducation périnéale et abdominale dans le post-partum (2015)
[2] Winckler - Contraception et césarienne - texte complet
Winckler's Webzine. Contraception : Questions / réponses 08. 2004.

Page mise à jour en Avril 2017.